AGA 2018

La FECHIMM prend position contre les violences faites aux femmes

Large nouvelle aga 2018 01

L’adoption par les membres d’une déclaration de principes pour prévenir et éliminer les violences faites aux femmes dans les coopératives d’habitation a été un des faits saillants de l’assemblée annuelle 2018 qui s’est tenue les 27 et 28 avril. Les délégués des coopératives ont adopté six résolutions en plus d’élire la nouvelle équipe du conseil d’administration.


Les résolutions adoptées

Déclaration de principes pour prévenir et éliminer les violences faites aux femmes dans les coopératives d’habitation

L’assemblée a adopté la proposition portée par le comité femmes et soumise par le conseil d’administration de déclaration de principes pour prévenir et éliminer les violences faites aux femmes dans les coopératives d’habitation. Ce faisant, les délégués ont donné le mandat à la Fédération de mettre en marche un train de mesures pour faire des coopératives d’habitation des milieux de vie sécuritaires pour toutes et tous, exemptes de harcèlement, d’intimidation ainsi que de violences sexuelles et conjugales.

Pour atteindre cet objectif, la FECHIMM doit notamment inviter ses membres à adopter à leur tour la déclaration. Elle est aussi appelée à accentuer ses efforts pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes. Elle doit notamment travailler pour faire modifier la Loi sur les coopératives afin que la législation soit plus juste envers les « survivantes » des violences, le terme préféré à « victimes ».

La FECHIMM s’engage également à s'outiller pour mieux soutenir ces dernières en formant son personnel à l’analyse et à l’approche féministes en matière de violences, tout en s’assurant de l’application de ces approches dans les interventions réalisées auprès des coopératives d’habitation.

Consultez l’intégrale de la déclaration


Alternance homme femme dans les droits de parole à l’assemblée générale

Une autre proposition portée par le comité femmes a été entérinée par l’assemblée. Celle-ci apporte une modification des règles de procédure d’assemblée en instaurant le principe de l’alternance homme femme dans les droits de parole. Cette modification soumise par le conseil d’administration s’inscrit dans l’engagement de la FECHIMM à promouvoir le leadership et la participation des femmes dans les instances démocratiques des coopératives.


Priorités électorales de la campagne à venir sur la scène provinciale

En préparation des élections du 1er octobre prochain au Québec, l’assemblée générale des membres a établi ses priorités de campagne afin de faire du logement social et coopératif un enjeu électoral.

  • Amélioration et bonification d’AccèsLogis

Alors que près de 200 000 ménages locataires au Québec éprouvent toujours des besoins impérieux en matière de logement, la FECHIMM, dont la mission intègre la défense du droit au logement, réclame l’amélioration et la bonification du programme AccèsLogis qui a fait l’objet de coupures importantes au cours des dernières années.

  • Subventions pour les rénovations

Devant l’importance des besoins en matière d’entretien immobilier, la Fédération demandera la mise en place d’un véritable programme de subventions permettant aux coopératives existantes de rénover leurs immeubles et de les maintenir en bon état.

  • Taxation différenciée

Pour contrer les hausses de loyer que subissent les membres des coopératives en raison de l’augmentation continue de l’évaluation foncière découlant de la spéculation et de l’embourgeoisement, la FECHIMM militera pour une modification de la Loi sur la fiscalité municipale afin de permettre aux municipalités d’attribuer aux coopératives un taux de taxation différencié.

• Fonds québécois d’habitation communautaire

La préservation de l’intégralité des sommes investies par les coopératives dans le Fonds québécois d’habitation communautaire (FQHC) pour le développement par les instances coopératives en habitation de nouvelles unités de logement coopératif fera partie des enjeux prioritaires que portera la FECHIMM.

  • Réservation de bâtiments institutionnels pour le développement

LA FECHIMM revendiquera la réservation de bâtiments institutionnels pour le développement de nouvelles coopératives d’habitation.


Évaluation et détermination des modalités de fonctionnement d’un service de médiation

L’assemblée a adopté la résolution demandant à la FECHIMM d’évaluer la possibilité de mettre sur pied un groupe de médiateurs issus des coopératives membres et de déterminer les modalités de fonctionnement d’un éventuel service de médiation à partir du regroupement formé à cet effet.


Place des ainés

Les enjeux liés à la place des ainés dans les coopératives d’habitation ont aussi retenu l’attention. Les délégués ont adopté la résolution soumise par la coopérative L’inattendue proposant la mise en place d’un comité ainés pour ouvrir des pistes de réflexion sur le mieux-être des ainés dans les coopératives.


Appui à la marche du FRAPRU

L’assemblée a réitéré l’appui donné par le conseil d’administration à la grande marche du FRAPRU pour le droit au logement entre Ottawa et Québec, du 2 au 29 septembre prochain. La résolution adoptée invite la FECHIMM à participer à la promotion de la marche dont le but est d’interpeler les deux paliers de gouvernement sur les graves dénis du droit au logement qui accablent les ménages locataires à faible revenu et sur l’insuffisance des investissements dans le domaine du logement social.


Élections au conseil d’administration

Daniel Dion (Coop Olymphia), Line Beauséjour (Coop Mon toit), Michel Mathieu (Coop Feuille de printemps) et Luc Brisebois (Coop Samuel 1er) ont été élus aux quatre postes à pourvoir cette année au conseil d’administration.

La nouvelle équipe du conseil d'administration

Sur la photo, de gauche à droite : Pierre-Alain Cotnoir (Le Châtelet), Daniel Dion (Olymphia), Line Beauséjour (Mon toit), Mario Tardif (Goélands de la Petite-Patrie), Méloée Prud’homme (Les dames de coeur), Marie-Lise Bergeron (Station no 1), Benoit Gagné (De Castelnau-Casgrain), Michel Mathieu (Feuille de printemps) et Luc Brisebois (Samuel 1er)