Condition féminine

Présence des femmes, pouvoir des femmes : Un projet au service de l’égalité sans limites dans l’habitat coopératif !

Large projet cfc

En cette journée internationale des femmes, la FECHIMM, en collaboration avec le Comité logement LaSalle-Lachine (CLLL), le Groupe de ressources techniques (GRT) Réseau 2000+ et la Table régionale des centres de femmes Montréal/Laval présentent le projet « Les coopératives d’habitation : présence des femmes, pouvoir des femmes. »

Financé par Condition féminine Canada (CFC), ce projet vise à favoriser la participation (empowerment) des femmes au sein des coopératives d’habitation. « Documenter, mobiliser, concerter, outiller et diffuser seront les balises de nos actions pour les trois prochaines années, avec comme préoccupation commune de faire de l’égalité femme-homme, un levier d’innovation sociale », précise Sophie Clerc, coordonnatrice du projet.

Un pouvoir à partager

Au Québec, près des 2/3 des membres des coopératives d’habitation sont des femmes. Malgré leur prédominance, elles demeurent sous-représentées dans les postes décisionnels et sont souvent reléguées à des fonctions traditionnelles au sein des C.A ou des comités. Selon les données de la FECHIMM, moins de 50 % d’entre elles occupent des fonctions de présidence et de vice-présidence.

La spécificité de la situation des femmes au sein de l’habitat coopératif n’a jamais fait l’objet d’action ciblée de la part des acteurs du secteur. Le projet a pour objectif d’apporter certaines pistes de solution à des problématiques concrètes. Parmi celles-ci : Comment concilier travail, famille et implication dans une coopérative d’habitation pour une femme ? Comment assurer que les femmes prennent leur place aux postes décisionnels ? Comment éviter l’écueil des préjugés défavorables à l’égard des femmes quand il est question de gestion immobilière ou financière ?

La mission même des coopératives d’habitation devrait servir le projet. Leur objectif de favoriser un mode de propriété collective, un lieu de vie démocratique et une participation citoyenne basée sur des valeurs d’égalité, d’équité, de solidarité et de démocratie laissent entrevoir des opportunités d’implication et créent un terreau fertile pour une participation optimale de ses membres, hommes et femmes.

« Pour que s’incarnent concrètement les valeurs fondatrices du logement coopératif, nous nous engageons à apporter les changements nécessaires et à faire entendre la voix des femmes avec ce projet », conclut sa coordonnatrice, Sophie Clerc.

Pour plus d’informations, sur ce projet, visitez le fechimm.coop/femmes