Élections Québec 2018

Incertitudes autour de l’avenir du logement social avec l’élection d’un gouvernement caquiste majoritaire

Large accueil electionsqc fr

L’élection majoritaire d’un gouvernement issu de la Coalition Avenir Québec, le seul parti qui n’a pris aucun engagement formel à poursuivre le développement du logement social, est source d’incertitudes et d’inquiétudes pour la FECHIMM. Au lendemain de l’élection, plusieurs questions demeurent.

Les projets du nouveau gouvernement vs les demandes des coopératives d’habitation

Le parti de François Legault s’est engagé à réaliser les quelque 14 000 unités déjà engagées dans le programme AccèsLogis, mais en attente de réalisation faute de fonds suffisants. Il n’a toutefois pas soufflé mot sur l’avenir du programme. Lors du débat organisé par la FECHIMM et la FOHM, le député de Blainville, M" Mario Laframboise, a invité les acteurs du logement à s’assoir avec le nouveau gouvernement dans les 100 premiers jours du mandat pour trouver collectivement des solutions.

Il a également évoqué la création d’un fonds de rénovation disponible pour tout type d’immeubles et s’est aussi montré ouvert à déposer un projet de loi permettant aux villes de revoir elles-mêmes leur fiscalité.

La FECHIMM souhaitera assurément prendre part aux discussions à venir avec le nouveau gouvernement afin de faire valoir les intérêts de ses membres et l’importance de poursuivre le développement du réseau de l’habitation coopérative.