Programmes et subventions

Large programes

Un soutien financier aux locataires

Deux programmes de subvention s'adressant à des groupes particuliers (ménages à faible revenu) assurent une partie du financement des coopératives d'habitation. En fonction du programme par lequel la coopérative a été créée, celle-ci réserve un pourcentage de ses logements à des clientèles spécifiques.


PROGRAMME DE SUPPLÉMENT AU LOYER (PSL)

Cette subvention provinciale fixe le prix du loyer à 25 % du revenu familial. Elle est réservée aux individus et familles à faible revenu ainsi qu'aux personnes handicapées ou vivant une situation exceptionnelle.

  • Logement une chambre Une personne ou un couple - 28 000 $
  • Logement de deux chambres 2 ou 3 personnes sauf couple - 33 000 $
  • Logement de trois chambres 4 ou 5 personnes - 38 000 $
  • Logement de quatre chambres 6 personnes - 55 000 $

AIDE ASSUJETTIE AU CONTRÔLE DE REVENUS (AACR)

Subvention fédérale versée par la Société canadienne d'hypothèque et de logement sous forme d'enveloppe à la coopérative qui doit répartir la somme reçue entre ses membres qui consacrent une fraction trop importante de leur revenu au coût du loyer. Réservée aux coopératives sous le programme de l'article 95.


LES DIFFÉRENTS PROGRAMMES ET LES TYPES DE SUBVENTION DISPONIBLES

bande programme

PROGRAMMES FÉDÉRAUX

  • Programme de l'article 95 (autrefois appelé Programme 56.1) : Un minimum de 15% des logements sont subventionnés selon la formule de l'AACR (aide assujettie au contrôle du revenu) si la coopérative est toujours liée par une convention d’exploitation avec la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).
  • Programme de l'article 61 (autrefois connus sous le nom Programme 34.18 : communautés à revenus mixtes, SAL PSL pour certains projets variant selon les finances )
  • Programme PHI : 25 % des ménages bénéficient d'un supplément au loyer (SAL) du Programme de supplément au loyer (PSL).

PROGRAMMES QUÉBÉCOIS

  • AccèsLogis Québec, PARCO, (programme d'achat rénovation), RES-M (Résolution Montréal) : Un minimum de 40 % des ménages bénéficient d'un supplément au loyer (SAL)
  • PHASOM : Loyers économiques variables selon les finances
  • PIQ (Programme intégré québécois) : certains ménages bénéficient d'un supplément au loyer (SAL)
  • LAQ (Logement abordable Québec) : Aucune subvention aux locataires. 75 % des logements sont réservés aux individus et familles à faible revenu.
  • PSBL-P (Programme sans but lucratif privé): Le PSBL-P est un programme distinct où le loyer des ménages est calculé conformément au Règlement sur les conditions de location des logements à loyer modique.

La FECHIMM assure la gestion du registre des demandeurs pour les coopératives du programme PSBL-P via le guichet Central-Logement-Coop.