AGA 2019

Quinze résolutions adoptées

Large aga 2019 gf

Les enjeux de la prochaine campagne électorale sur la scène fédérale, l’égalité homme femme, le travail des comités et l’extension du territoire de la FECHIMM ont retenu l’attention des délégué(e)s à l’AGA 2019. Quinze résolutions ont été adoptées.

Changement au territoire de la FECHIMM

L’assemblée a adopté la proposition du conseil d’administration visant à étendre le territoire de recrutement de la Fédération à l’ensemble du Québec. Cette modification aux statuts de constitution de la FECHIMM vise à répondre à l’intérêt de plusieurs coopératives hors territoire à adhérer à la Fédération. Elle se veut également une réponse à l’absence d’avancées dans la résolution du conflit avec la CQCH ainsi qu’au maraudage que cette dernière continue d’exercer dans le territoire de la FECHIMM.


Priorités de la campagne électorale fédérale

Quatre propositions visant le gouvernement fédéral ont été adoptées. Celles-ci constitueront les priorités électorales de la FECHIMM lors de la campagne électorale de l’automne.

Reconnaissance du droit au logement

Les délégué(e)s se sont prononcés en faveur d’une proposition du conseil d’administration afin que le droit au logement soit reconnu par une loi adoptée par la Chambre des communes de façon à garantir le maintien permanent de la Stratégie nationale sur le logement. Selon le libellé de la résolution, cette loi devrait aussi comprendre des mesures assurant le financement des organismes œuvrant pour le droit au logement, y compris les organismes régionaux et nationaux, tels que les fédérations de coopératives.

Rétablissement et maintien des subventions aux ménages à faible revenu

L’assemblée a entériné la proposition demandant au gouvernement fédéral de rétablir les subventions qui ont été abolies dans les coopératives dont la convention s’est terminée avant le 1er avril 2016 et de garantir le maintien des subventions au-delà de la date limite annoncée du 31 mars 2027 tant pour les coopératives existantes que pour les nouvelles coopératives qui seront développées d’ici là.

Développement de 600 000 nouveaux logements sociaux et communautaires

Les membres ont adopté une résolution demandant au gouvernement fédéral de majorer de 2 MM$ le budget alloué au développement et au redressement de logements sociaux et communautaires (coops, HLM et OBNL). La résolution demande également que la Stratégie nationale du logement planifie le développement de 600 000 nouveaux logements sociaux et communautaires d’ici 2035, que ce soit par la rénovation d’immeubles existants, de nouvelles constructions ou le recyclage d’immeubles.

Solidarité avec les peuples autochtones

L’assemblée a adopté une résolution demandant à la FECHIMM d’être solidaire avec les besoins en logement des peuples autochtones en milieu urbain et dans les communautés autochtones.


Égalité femmes-hommes

Trois résolutions en lien avec l’égalité entre les hommes et les femmes ont été adoptées.

L’assemblée a entériné la proposition demandant de désigner un poste au conseil d’administration à la liaison avec le comité femmes.

Elle s’est aussi prononcée en faveur d’une proposition demandant à la FECHIMM de favoriser l’élection d’au moins quatre femmes au conseil d’administration.

Les délégué(e)s ont également donné le mandat à la Fédération de passer en revue la Loi sur les coopératives afin de dégager des propositions d’amendements en vue de prévenir et de sanctionner les comportements de violence, de harcèlement et d’intimidation vécus majoritairement par les femmes dans les coopératives.


Services de garde et remboursement de frais de gardiennage

Les membres ont adopté une résolution demandant à la FECHIMM d’offrir un service de garde gratuit lors des assemblées générales et un remboursement des frais de gardiennage au taux horaire de 15 $ lors des assemblées, activités et réunions des comités.


Reconnaissance de la contribution de Lucia Kowaluk

Il a été résolu par les délégué(e)s de perpétuer la mémoire de la militante et coopérante Lucia Kowaluk, décédée en février, en créant un prix à son nom. Ce prix, attribué lors de l’assemblée générale, sera décerné à une coopérative s’étant distinguée pour son engagement dans la communauté, conformément au septième principe coopératif international.

Les membres ont aussi adopté la résolution demandant à la FECHIMM de s’associer à la campagne menée pour que la Ville de Montréal, dans le cadre de la démarche Toponym’Elles, honore la mémoire de Lucia Kowaluk en attribuant son nom à un espace public.


Appui à la campagne du RCLALQ pour la réforme de la Régie du logement

L’assemblée générale a donné son appui à la campagne du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) « Justice pour les locataires : Réformons la Régie du logement » qui relève plusieurs lacunes concernant le fonctionnement actuel de la Régie du logement. Elle a aussi demandé à la Fédération de communiquer son appui à la campagne à la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest.


Travail des comités

Les délégués ont adopté une proposition afin que les comités de la FECHIMM puissent déposer des propositions aux assemblées générales de façon autonome, sans passer par l’intermédiaire du conseil d’administration. Cette résolution vise à valoriser la prise de pouvoir par les membres, à soutenir l’autonomie des comités et à reconnaitre le travail de ces derniers.


Comité de transition écologique

Devant le caractère préoccupant de la situation environnementale actuelle et le besoin d’actions concrètes des coops pour réduire leurs GES et s’adapter aux changements climatiques importants à venir, les membres ont résolu de créer un comité de transition écologique.

Ce comité qui devrait compter sur le soutien d’un membre du personnel aura pour mandat d’évaluer les besoins des coops et de présenter un état des lieux. Il devra aussi produire un répertoire des bonnes pratiques et des ressources externes. La création d’un forum de discussion, le développement de modèles de transition écologique pour une coop ainsi que la sensibilisation et la formation des membres font également partie des objectifs du comité.


Mandat du comité ainé(e)s

L’assemblée a adopté une résolution précisant le mandat du comité ainé(e)s, créé à l’AGA 2018. Celui-ci doit étudier les moyens d’assurer la pérennité de la gestion des coopératives dans le contexte du vieillissement de la population.

Pour ce faire, il doit inventorier et analyser les situations vécues par les membres ainé(e)s et les solutions trouvées. Il doit aussi établir un diagnostic d’ensemble des enjeux et conséquemment proposer, en concertation avec les coopératives, des orientations, des outils et des propositions d’actions auprès des divers intervenants gouvernementaux et associatifs.

Le développement de formules de partenariats que la Fédération pourrait établir et la recherche des ressources financières et techniques pour parvenir à ces fins font également partie des enjeux que le comité devrait aborder.